Christian KRUMB – Cabinet de psychothérapie

Thérapie de groupe

Oser le groupe

Se relier pour se déployer

Par le jeu de multiplication des interactions, le groupe constitue un amplificateur et un catalyseur de de la façon dont nous interagissons avec notre environnement. Le groupe est aussi un formidable point d’appui, de ressources, un soutien dans les périodes de crise, où la vie nous impose ses défis. Le groupe est un laboratoire pour nous permettre d’expérimenter des ressources de créativité que nous ne connaissons pas.

Un groupe continu Gestalt

Pour compléter le travail personnel en thérapie individuelle, participer à un groupe de thérapie ou à des ateliers de mouvement et de créativité, agit comme un catalyseur et un amplificateur. Lieu de confrontation et de soutien, le groupe permet d’éprouver in vivo ses patterns et scénarios répétitifs, et d’expérimenter des façons satisfaisantes, créatives et ajustées d’être en relation avec son environnement, et de créer des liens sécures avec les autres.

Pour une intelligence relationnelle

La Gestalt thérapie accorde une place centrale à la relation. Car nous sommes d’abord des êtres de relation. Nous n’existons pas comme des îles séparés les uns des autres, c’est dans le contact avec d’autres que moi, à l’occasion d’eux, dans toutes les situations que ce “choc” fait surgir, que j’ai non seulement une chance de me connaître et de me rencontrer moi-même, mais aussi de me développer, de croître et de venir qui je suis vraiment, pour paraphraser la phrases de Pindare : “Deviens qui tu es”. Être ne nous est pas donné, “être”, c’est advenir à soi, jamais acquis ni figé dans une forme, mais une dynamique, un horizon qui nous précède toujours, un chemin aventureux. Le groupe constitue d’une certaine façon la transposition de cette dynamique existentielle.

Affiner nos ajustements créateurs

Le groupe est le lieu de l’expérimentation de la nouveauté, comme un laboratoire, où il est possible d’essayer d’autres modalités, en toute sécurité. Par sa diversité, le groupe permet de sortir de la relation duelle avec le praticien, en multipliant les possibles, donc en permettant de mettre de la clarté sur tout ce qui se joue à bas bruit dans toutes nos relations, les points aveugles, dont nous ne sommes parfois pas même conscients.

Le groupe agit comme un catalyseur et un amplificateur de nos schémas répétitifs, nos “patterns”, en écho  et comme vu à la loupe, de ce qui se passe “dehors”, dans la vraie vie, créant une possibilité de nous ajuster de façon plus satisfaisante et plus créative aux situations qui apparaissent… Avec aussi la capacité d’aller chercher et demander de l’aide, du soutien, du contenant, du contact vivant avec les autres…

Ce qui se joue ne se joue plus de moi

Lieu d’apprentissage et de croissance, le groupe a le temps pour allié. Il se déploie dans la durée, généralement une année au minimum. Une groupe continu se réunit régulièrement à un rythme d’une fois à deux fois par mois, pour permettre à tout ce qui doit se déployer d’avoir une chance d’aller à son terme, de travailler les patterns en jeu, et que se mette en place de nouvelles perspectives de choix et de changement, qui seront profitables aussi en dehors du groupe lui-même, intégrables dans nos vies intimes, familiale, affective, professionnelle. Pour sortir du subir et entrer dans un agir conscient, fondé sur des vrais choix.

Un cadre de sécurité

Le groupe de thérapie a son propre cadre. Celui-ci garantit la sécurité des participants. Il prévoit la confidentialité des échanges, selon le principe qui veut que “tout ce qui se dit ici ne sort pas d’ici”, qui doit permettre une grande liberté dans l’expression de soi et l’expérimentation… C’est un cadre qui demande un engagement personnel fort : “dire Je quand je parle”, être intègre : “dire ce que je fais, faire ce que je dis”. Reconnaître, respecter et faire respecter ses limites, mais aussi accepter d’être bousculé, perturbé, émotionnellement : c’est en étant confortable avec l’inconfort que je peux repousser les limites de ma zone de confort, et apprendre de moi et trouver des moyens créatifs pour prendre ma place. Il ne s’agit pas de sortir de sa zone de confort, mais de l’étendre en fait en intégrant le risque comme modalité de croissance et non comme frein à mon expansion. Si une expression large et libre est encouragée, la sécurité exclut tout passage à l’acte qu’il soit violent ou sexuel.

Un engagement de participation est demandé aux participants est demandé sur la totalité des séances et sur toute la durée du groupe, façon d’assurer sa place, quel que soit les aléas de la vie. Il est parfois demandé d’effectuer des exercices, seul, ou en binôme, ou en petit groupe, entre les regroupements.

Groupes thématiques

En dehors des groupes de thérapie continu, je propose des groupes autour de thématiques, comme “l’intelligence de la relation”, la “créativité” (groupes de douze semaines, qui mêle Gestalt et processus créatif), ou  “bâtir la confiance” (les 4 dimensions de la confiance en action). La plupart des groupes sont mixtes, certains réservés aux hommes (Esprit de corps, sur la confiance et la relation au masculin, et Oser Éros, sur le thème de la sexualité).

Il existe également des groupes autour du mouvement dansé (Open Floor, Entrez dans la danse, ou “Rendez-vous :”, thérapie de groupe en mouvement). Ou l’IFS (Internal Family System), constellations ou exploration en groupe de son système intérieur (par exemple : cercles des protecteurs, polarités, Self-leadership, méditations créatives.

La plupart de ces ateliers mêle temps de parole, en cercle, ou en petits groupes (home spots, ou pods), et temps d’expérimentation, et temps de mise en corps (par le mouvement ou par le toucher – massage et mobilisation du corps en solo ou à 2)… Le corps ayant une place centrale dans ce travail.

N’hésitez pas à me contacter

Contactez-moi pour plus d’informations et connaître les horaires et les conditions d’admission à un groupe d’exploration thérapeutique, artistique ou une session individuelle !

AGENDA FACEBOOK
CONTACTEZ-MOI